PETER ABLINGER
Autriche

“Les sons ne sont pas des sons ! Leur rôle est de détourner l’attention de l’intellect et d’adoucir les sens. Même entendre n’est pas entendre: entendre est ce qui me crée.”
Peter Ablinger, né en Autriche en 1959, touche à tout ce qui concerne le sonore et le musical avec un éclectisme à la fois déroutant et pourtant empreint d’une grand cohérence. Il est tout à la fois compositeur, performer, « sculpteur sonore » ou encore instrumentiste ; en deux mots : musicien passioné, affirmant que « les sons sont là pour entendre […], et entendre pour écouter. »
Peter Ablinger sera le fil rouge du festival Umlaut 2013, présentant chaque soir de nouveaux travaux plus singuliers les uns que les autres. Cela prendra la forme d’une installation sonore pour cette première soirée.

AVANT-CONCERT : 19H – INSTALLATION SONORE DE PETER ABLINGER dans LA NEF de LA DYNAMO

PETER ABLINGER installation sonore

PAT THOMAS SOlO
Grande Bretagne

Trop rarement entendu en France, Pat Thomas développe une approche percussive du piano combinée à un travail electro-acoustique à partir de synthétiseurs et bandes pré-enregistrées. Sa passion pour les musiques de Derek Bailey et Thelonious Monk, puis ses rencontres avec Phil Minton, Tony Oxley, Steve Beresford, Thruston Moore ou Eugene Cahdbourne l’ont conduit à une musique des plus singulières dans le paysage musical d’aujourd’hui.

PAT THOMAS piano solo et synthés

KEGE SNÖ
Suède

Groupe phare du label Umlaut Records, Kege Snö réunit toutes les générations du free jazz suédois et réussit à développer une musique intense et précise dans une bonne humeur communicative. Lorsque deux sommités comme Raymond Strid et Roland Keijser rencontrent deux jeunes trublions comme Joel Grip et Niklas Barnö, tout peut arriver pour le plus grand bonheur de nos oreilles. Depuis la sortie très remarquée de leur disque sur Umlaut en 2010, le groupe ne cesse de poursuivre son aventure à travers l’Europe.

KEGE SNÖ batterie, contrebasse, saxophone, trompette

KAPELA BRACI DZIOBAKÓW
Pologne

Tirant leur nom de la région de Radom en Pologne, dont sont originaires plusieurs instruments à cordes utilisés dans leur musique à la fois traditionnelle et dansante, ce jeune trio aime à nous offrir des morceaux improvisés et bruts. Toujours dans l’optique d’associer la danse à leur musique protéiforme, Kapela Braci Dziobakow participe à des nombreux projets cherchant à combiner la musique locale polonaise et les arrangements contemporains, électroniques et avant-gardistes

EWA GROSHOWSKA violon, EDYTA PIEKARCZYK basse,
KRZYSZTOF BUTRYN percussions