• la dynamo
    la musique continue !
  • Les soirées se suivent mais ne se ressemblent pas à La Dynamo !

     

    Dimanche 12 septembre, « Odibi, l’art de la patience », spectacle tout public mais notamment pour le jeune public dès 6 ans, imaginé par le musicien et conteur Ze Jam Afane, clôturera notre programmation dans le cadre du festival Jazz à La Villette. La grande chanteuse éthiopienne Etenesh Wassié reviendra à La Dynamo aux côtés de Mathieu Sourisseau et Sébastien Bacquias, le 22 septembre, tandis que la chanteuse et flutiste guadeloupéenne Celia Wa viendra présenter son nouvel EP et son projet le 25 septembre, avant une énorme dose d’énergie avec Casey et son nouveau groupe Ausgang, pour ranimer nos sens le 30 septembre, en concert debout.

    Quant au « Banlieues Bleues Summer-Camp », le camp d’été en plein air et gratuit qui se promène depuis juillet en Seine-Saint-Denis et à Paris, il se termine avec trois concerts ce mois-ci : le 17 septembre avec l’Orchestre 2035 au Fort d’Aubervilliers, le 19 septembre avec Magic Malik Ka-frobeat en concert flottant le long du Canal de l’Ourcq et le 25 septembre avec Sofiane Saidi à Tremblay-en-France. Aux couleurs de l’été indien…

  • La Dynamo fait sa rentrée avec quatre concerts dans le cadre du festival Jazz à La Villette

    Et ça commence aujourd’hui, vendredi 3 septembre, avec la passionnante trompettiste portugaise Susana Santos Silva qui vient présenter en avant-première un nouveau disque en duo avec le contrebassiste suédois Torbjörn Zetterberg, avant de laisser la scène à l’étonnant trio Where is Mr R ? ! . Dans la section « Under The Radar », on découvrira également le 6 septembre Hyperactive Leslie, le solo vitaminé du batteur et percussionniste Antonin Leymarie, précédant la collaboration-choc entre Étienne Jaumet et Fabrizio Rat. Le trio féminin Nout sera ensuite sur scène le 7 septembre avec un mélange de flûte, harpe, batterie à coups de pédales d’effets, d’électricité ou d’électronique. Et le dimanche 12 septembre, le Camerounais Ze Jam Afane présentera son nouveau projet « Odibi, l’art de la patience », cette fois dans la série « Jazz for Kids » (tous publics à partir de 6 ans). La Dynamo accueillera également, le 8 septembre, une soirée dans le cadre de « 4,3,2,1… », le festival d’été de l’Atelier des Artistes en Exil, avec une création chorégraphique et musicale de Nidal Abdo, suivie par un groupe de musique ouïghoure. A suivre en septembre à La Dynamo, Etenesh Wassié et Mathieu Sourisseau le 22, Celia Wa Trio le 25, et enfin Ausgang le 30 ; les billets seront très bientôt en vente sur notre site, vous pouvez les acheter sur place les soirs de concerts. Et n’oubliez pas votre passe et votre masque…

  • Le protocole sanitaire à La Dynamo

    La Dynamo respecte les protocoles sanitaires en vigueur au moment du concert. Jusqu'à nouvel ordre, l’accès aux concerts est soumis à la présentation d’un pass sanitaire valide pour les publics de 12 ans et plus. Le port du masque ajusté reste obligatoire en salle pendant toute la durée du concert. Nous mettrons tout en œuvre pour vous accueillir dans les meilleures conditions.

  • EN SEPTEMBRE: JAZZ A LA VILLETTE, ETENESH WASSIE, CELIA WA, AUSGANG !

    La Dynamo réouvre ses portes aux concerts dès le 3 septembre, avec quatre soirées dans le cadre du festival Jazz à La Villette. Dans la série « Under The Radar », qui fait la part belle aux artistes novateurs, aux projets inclassables et aux découvertes, La Dynamo présente la trompettiste portugaise Susana Santos Silva, le trio Where is Mr R ?!, le duo Étienne Jaumet & Fabrizio Rat, Hyperactive Leslie, Piscine Olympique et le trio féminin Nout. Et le dimanche 12 septembre, le Camerounais Ze Jam Afane déflorera son nouveau projet « Odibi, l’art de la patience » dans la série « Jazz for Kids ». Le 8 septembre, La Dynamo accueille pour un soir 4,3,2,1…, le festival d’été de l’Atelier des Artistes en Exil, avec une création chorégraphique et un groupe de musique ouïghoure. Ce mois de rentrée sera aussi l’occasion de retrouver en concerts trois grandes voix féminines, la chanteuse éthiopienne Etenesh Wassié (mercredi 22), la chanteuse, flutiste et compositrice guadeloupéenne Celia Wa (samedi 25), et la rappeuse Casey au sein de son nouveau groupe-choc Ausgang (jeudi 30). Préparez vos pass-murailles !

  • Banlieues Bleues Summer Camp

    Quand la musique retrouve son droit de cité : en juillet, concerts à gogo à La Dynamo et au « Banlieues Bleues Summer Camp »

    Enfin desserrés de leurs contraintes, les concerts nous font retrouver de vraies sensations, côté public comme sur scène. Et ce mois de juillet s’annonce riche en émotions. À La Dynamo, se succèdent Naïssam Jalal & Rhythms of Resistance le 1erTu Préfères le 2, Expeka Trio (Casey, Célia Wa, Sonny Troupé) le 3, un quartet franco-chicagoan exceptionnel avec Ben Lamar Gay pour The Bridge #2.5 le 6, et le renversant trio Orgue Agnès le 9.

    C’est aussi le début du « Banlieues Bleues Summer Camp », qui va faire vibrer la Seine-Saint-Denis (et Paris) jusqu’en septembre avec une trentaine de concerts en plein air et gratuits. Pas un festival, mais un « camp d’été » que Banlieues Bleues plante en collaboration avec une douzaine de villes, et qui présentera une sélection de groupes dans la même ligne artistique que notre habituel festival de printemps.

    À découvrir et à savourer en juillet, le rap surréaliste d’Exillians,  le funk cubain de Cimafunk, l’éthio-rock de Kutu, le mix jazz et hip-hop arabe d’Al Akhareen, l’électro- raï de Sofiane Saidi, le jazz-beat-box de Napoleon Maddox, le blues-maloya de Christine Salem, la soul à l’ancienne du Burundais J.P. Bimeni, le Ka-frobeat de Magic Malik, le pur swing de l’Umlaut Big Band, le jazz manouche revu par Théo Ceccaldi Trio, l’électro-sabar de Guiss Guiss Bou Bess, ou encore, pour les petits et les grands, les chantefables d’Odibi

    Et le tout, pas loin de chez vous, à Clichy-plage, La Courneuve-plage, sur les berges d’Epinay-sur-Seine, sur les places ou dans les parcs d’Aubervilliers, Stains, Tremblay-en-France, Montreuil, Bobigny, Pierrefitte-sur-Seine, des Champs-Elysées à Paris (Théâtre de la Ville-Espace Cardin), où encore au fil de l’eau, avec les « concerts flottants » le long du Canal de l’Ourcq.

    Restons connectés (ça continuera en septembre), et vive l’été !

  • Les concerts en juin à la dynamo

    C’est la movida, enfin presque, en tout cas c’est le retour de la musique en public, et ça n’est pas rien… En attendant « Banlieues Bleues Summer-Camp », une série de concerts en juillet en plein air dans les villes du festival, La Dynamo se réinstalle en mode concerts : entrée gratuite avec réservation obligatoire, places limitées et horaires adaptés... Faites votre choix !

     
    Dès ce vendredi 4 juin, place au chaman Toma Gouband suivi des apprentis-sorciers de Phanes, eux-mêmes membres du Collectif 2035 en début de résidence dans nos murs, qui dévoilera les derniers travaux de son Orchestre 2035, le 18 juin. À suivre, Fantazio en duo avec Francesco Pastacaldi le 13 juin, le trio Where is Mister R ?!  le 24 juin, et Un Poco Loco « Ornithologie » en jeune public le 27 juin. La Dynamo fera aussi sa fête de la musique le samedi 19 juin avec la restitution de plusieurs ateliers menés aux Quatre Chemins, tandis que le projet Terra Incognita 1 de Kamilya Jubran, production déléguée de Banlieues Bleues, jouera le 12 juin à l’Institut du Monde Arabe, dans le cadre du festival Arabofolies. À suivre…

  • Banlieues Bleues 2021, un 38ème festival forcément spécial !

    Face aux restrictions actuelles, Banlieues Bleues s’est mobilisé avec ses principaux partenaires pour métamorphoser son habituel festival printanier.

    Dans la plupart des villes de Seine-Saint-Denis qui devaient accueillir les concerts de la 38ème édition, initialement prévue du 19 mars au 16 avril, huit concerts sont organisés, sans public mais devant les caméras de La Huit production, avec à la clef autant de films qui seront diffusés en ligne à partir du 9 avril sur le site banlieuesbleues.org, et ultérieurement sur les différentes chaînes partenaires Culturebox, Mezzo, Via93 ou Qwest TV. A très bientôt avec le programme complet des concerts filmés…

  • Magic Malik et la Plateforme Ka-Frobeat en résidence à la Dynamo

    Pendant 10 jours, la Dynamo a ouvert ses portes au flûtiste et sa plateforme afrobeat pour une résidence du projet accueilli lors du festival 2020 à Argenteuil.

  • Création et action musicale à la Dynamo avec Ze Jam Afane

    La musique continue à la Dynamo pendant le confinement, avec André Ze Jam Afane, autour de la création du spectacle musical jeune public  "Odibi, l'art de la patience". On vous en dit plus ici !

  • 1er et 2 Décembre : Jazz Migration à la Dynamo à suivre de chez vous !

    Cette année il y aura double ration de Jazz Migration, cette pépinière qui permet de repérer aujourd'hui ce que sera le jazz hexagonal de demain, avec les cuvées 2020 et 2021 au grand complet réparties sur deux jours.

  • Du côté des Actions Musicales : La Pierre de Pouboulka + Ecris ton silence, dialogue homme femme + Atelier de Création Sonore

    Plusieurs actions musicales se sont poursuivis pendant le confinement, et après, dans différents établissements scolaire. Découvrez ici les résultats sonores et visuels de plusieurs série d'atelier, dans les établissements scolaires, ou à distance.

  • Actions Musicales ! Banlieues Bleues présente EXILLIANS EVASION STATION

    Soit quatre vidéos musicales, poétiques et oniriques, conçues et interprétées par des adolescents d’Epinay-sur-Seine (93) en collaboration avec les poètes et rappeurs T.I.E et Mike Ladd, et la vidéaste Allie Rozetta.