BANG ON A CAN ALL-STARS
Etats-Unis

Les fameux newyorkais de « Bang on A Can » et les jeunes parisiens déjà connus du Cabaret Contemporain s’emploient, avec imagination et succès, à débrider la musique contemporaine. Leur association pour cette soirée promet des étincelles.

New York, 1987 : trois compositeurs (David Lang, Julia Wolfe, Michael Gordon) constatent, et s’en agacent, que si les peintres, cinéastes et écrivains d’avant-garde sont connus, il n’en est pas de même pour eux, musiciens. Ils organisent donc un happening qu’ils appellent pour plaisanter First Annual Bang on a Can Festival. Ce manifeste devenu célèbre est à l’origine du Bang on a Can All-Stars, formation excitante bientot célébrée internationalement et par les plus grands compositeurs : Steve Reich, Philip Glass, Ornette Coleman, Terry Riley, Meredith Monk… Leur répertoire spécialement choisi pour cette occasion: « entre rock et minimalisme, avec notre musique « unpop » -qui rappelle la musique populaire mais qui n’en est pas-, du Thurston Moore (Sonic Youth), du Steve Reich (Electric Counterpoints) et du Brian Eno ».

ASHLEY BATHGATE violoncelle, ROBERT BLACK contrebasse, VICKY CHOW piano, DAVID COSSIN percussion, MARK STEWART guitares, KEN THOMSON clarinette /// Photo©Stéphanie Berger

CABARET CONTEMPORAIN
France

A la fois compositeurs et improvisateurs, les membres du Cabaret Contemporain aiment le mélange et remettent en question les genres, les styles et les chapelles musicales.

A eux six, ces jeunes musiciens virtuoses ont approché au cours de leur formation et de leur carrière, presque tous les genres musicaux, de la musique contemporaine à la techno, du minimalisme au rock en passant par la musique improvisée. Mais c’est ensemble qu’ils ont développé un langage commun, totalement original. Au c½ur de leur travail, la recherche sonore (par des moyens fondamentalement acoustiques, sont produits des sons qui appartiennent au domaine des musiques électroniques), et la matière musicale, collectivement fabriquée. Après moults projets (le Bal Contemporain, Terry Riley, John Cage Project…) , ils se concentrent en ce moment sur leur nouveau bébé : un Cabaret Dancefloor qui entraine dans la danse au rythme de leur musique. C’est ce répertoire qu’ils abordent ce soir, avec aussi « A Rainbow In Curved Air » de Terry Riley.

La soirée tournera au Lieu Unique de Nantes le 26 septembre, à l’Arsenal de Metz le 27 septembre 2013.

GIANI CASEROTTO guitare électrique, RONAN COURTY et SIMON DRAPPIER contrebasses, JULIEN LOUTELIER batterie, FABRIZIO RAT piano préparé ///Photo©DR