ORCHESTRE 2035
France

Émanation de la jeune scène francilienne de l’improvisation, ce grand orchestre fait mijoter musique répétitive et disco free incandescent dans un chaudron bouillonnant.

Orchestre 2035 :  machine d’une seule action, répétée automatique, fonctionnant par déviances successives du pas de départ.

Orchestre 2035 : locomotive sur les rails (du morceau) déviée par aiguillages successifs,  « aiguilles » dans le jargon; aiguilles non automatiques, à manœuvrer manuellement au risque d’emballement voire collision, selon qu’on choisisse la voie directe ou déviée.

Au mouvement brownien : avançant tout droit jusqu’à cognement, entre les 15 atomes, machine composée : faites de plusieurs autres, plusieurs machines-atomes auto-semi-manœuvrées;

Orchestre : atomes soumis à leur cognement dans le fluide environnant du morceau, qui se cognent  au contenant résonnant du morceau, font entendre les cognements.

Basile Naudet saxophones, Xavière Fertin clarinette, Théo Nguyen Duc Long saxophones, Jerome Fouquet trompette, Fanny Meteier tuba, Thomas Zielinski guitare electrique, Louis Prado basse, Alexandre Du Closel Fender Rhodes, Luca Ventimiglia vibraphone, Benoit Joblot batterie, Augustin Bette batterie, percussion, Julien Catherine percussions

© Luca Ventimiglia