KENZI
Algérie

Electro-raï-techno-dabka-hip-hop, c’est le mix détonnant du projet solo de Kenzi, dont les claviers et les compos ont fait merveille aux côtés de Fadela, Rachid Taha et de son groupe de cœur Acid Arab.

Natif de Sétif (Algérie), installé dès les années 2000 à Paris, Kenzi Bourras a joué avec le tout- monde du raï, du rock et du hip-hop (Khaled, Fadela, Zahouania, Raïna RaÏ, Rachid Taha, Mick Jones, Sofiane Saidi, 113, Kery James…). Et c’est lui qu’on trouve aux manettes et compos ciselées d’Acid Arab depuis leurs débuts. Sa maitrise des synthétiseurs et son groove inimitable en ont fait l’’un des plus talentueux claviers de la musique orientale,  version moderne et ouverte sur le monde. A l’occasion du Banlieues Bleues Summer-Camp, il lève le voile sur de nouveaux morceaux, en préparation de Kenzi, son premier projet solo.

© DR