CONGOCEAN Le Concert Impromptu -  Styl’Oblique - Julien Roux
France, République du Congo

Un ensemble à vent s’allie à une compagnie de slameurs de Pointe-Noire pour évoquer un épisode meurtrier de la colonisation au siècle dernier au Congo-Brazzaville.

La construction entre 1921 et 1934 du CFCO, le chemin de fer Congo-Océan, fût l’une des épopées les plus faramineuses et désastreuses du XXe siècle au Congo-Brazzaville. Dénoncée par Albert Londres et André Gide, elle fit naître en métropole le début d’une prise de conscience des abus du système colonial.

Au cours d’une tournée, le Concert Impromptu  a rencontré à Pointe-Noire les slameurs de l’association Styl’Oblique, jeunes magiciens des mots aux voix affirmées et aux textes engagés. Ils ont décidé d’un projet commun autour de cette histoire avec la collaboration du guitariste Julien Roux, différents tableaux et autant d’évocations des multiples états de la condition humaine, qu’ils viennent enfin présenter en France lors d’une mini-tournée.

Espérance Miland slam, Auguste Mahinda slam, Idrice Moussolo slam, Gilles Douta slam, Jean-Christophe Murer clarinette, Yves Charpentier flûte, Violaine Dufès hautbois et danse, Pierre Fatus basson, Astrid Arbouch cor, Julien Roux composition, guitare électrique, Gilles Evrard Judicaël Douta, Alphonse Yann Mabakou Koumba, Bénie Helena Pambou Mavougnou slam

© Le Concert impromptu