BEDOUIN BURGER
Syrie, Liban, Iran, France

Zeid Hamdan, pionnier de l’underground libanais, crée avec la chanteuse syrienne Lynn Adib une fusion novatrice entre musique bédouine et électro contemporaine.

Dans la vie nomade de Lynn Adib, le jazz, l’improvisation et la musique arabe flirtaient avec insolence, tandis que Zeid Hamdan s’est imposé depuis Soapkills comme un producteur novateur de la musique underground au Moyen Orient. Leur rencontre semble avoir déclenché un « click » : leur projet commun, élaboré à Beyrouth pendant le confinement, est une énergique célébration de l’invention et de la vie face au chaos, et l’une des nouveautés très excitantes de cette fin d’année.

Lynn Adib voix, flûtes,percussions, synthétiseur, machines, Zeid Hamdan Voix, guitare, synthétiseur, percussions, machines,  Habib Muftah Mizmar, percussions

© Bachar-Srour

SAHRA HALGAN
Somaliland, France

Ancienne infirmière de guerre à la voix magnétique, Sahra Halgan vit aujourd’hui sa passion : chanter son pays, le Somaliland.

Icône du Somaliland, ce territoire du Nord de la Somalie autoproclamé indépendant en 1991, Sahra Halgan est une voix qui porte – dans tous les sens du terme. ”Certains pensent que la musique, ce n’est que le chant. Mais c’est tout. C’est l’amour, la politique, la paix, la reconstruction d’un pays”, affirme-t-elle. Hébergée sur le label de la fameuse collection des Éthiopiques (Buda Musique), elle fait partie de ces artistes qui électrisent les musiques traditionnelles. Entre la transe du blues touareg et le groove de l’Éthio-jazz, sa musique panse et danse en un même geste.

Sahra Halgan voix, Maël Salètes guitare, Régis Monte claviers, Aymeric Krol batterie, percussions

© Marion-Bornaz