Kepler 18:30
France

Des unissons avec de subtils décalages et distorsions, des compositions d’une grande douceur, mais qui ne versent jamais dans le mièvre ni dans l’émollient car elles sont intensément habitées.

Lenteur. Mélodie. Retenue. Kepler est un trio épuré. L’idée est de rendre le son nécessaire. On nous prive souvent d’une forme de beauté froide – là elle est clairement recherchée – en opposition à un monde qui tourne toujours un peu plus vite. La stabilité apparente masque les discontinuités, les ruptures, et invite à une écoute différente.

Adrien Sanchez saxophone ténor, clavier, Julien Pontvianne saxophone ténor, clarinette, Maxime Sanchez piano, clavier


Réservations obligatoires pour le concert de 18h30 via rp@banlieuesbleues.org

©OliverDegabriele

La Litanie des Cimes 20:30
France

Une musique ouverte aux quatre vents, une écriture délicate régulièrement secouée d’énergie free ardente, pour contempler de vastes paysages imaginaires.

Les prières de La Litanie des cimes sont païennes. Donc paradoxales. Fouillis intime contre clarté commune, vivacité du trait contre délicatesse mélodique, sacré boisé contre contemplation acharnée. Dans une litanie, on trouve autant l’invocation que l’exhortation. Ici, elle s’élève pour s’adresser au climax des arbres, des montagnes et autres monticules de ressources naturelles, mais s’enracine dans une intériorité bouillonnante. Ce trio créé l’an dernier par Clément Janinet semble jouer une bande son d’après la fin du monde, entendue depuis un jardin zen.

Clément Janinet violon, Elodie Pasquier clarinette, Bruno Ducret violoncelle

Clément Janinet est en résidence à La Dynamo de Banlieues Bleues avec le soutien du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis.


Gratuit
Réservations pour la soirée à partir de 20h30 (la Litanie des Cimes + FANTôME): rp@banlieuesbleues.org

 

@ArnaudLaprêt

 

FANTôME 21:30
France

Le mystérieux quartette qui hante la nouvelle scène parisienne improvisée et alternative en créant des mondes enveloppants en constante expansion.

Ce FANTôME mutant se joue des codes de la musique répétitive américaine (Steve Reich, Moondog) en improvisant des pièces oniriques aux couleurs familières mais aux tempis incertains, tissées de contre-chants minimalistes à travers deux faux duos, saxophone/clarinette et vibraphone/clavier. Le quartette au super-timbre organique a enregistré son futur disque cet été lors d’une résidence à La Dynamo.

Morgane Carnet saxophone ténor, saxophone baryton, clarinette, Jean-Brice Godet clarinette, harmonica, guitare, radio, Luca Ventimiglia vibraphone, Alexandre du Closel piano

Morgane Carnet est en résidence à La Dynamo de Banlieues Bleues avec le soutien du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis

Gratuit sur réservation rp@banlieuesbleues.org

@Luca Ventimiglia