MARION COUSIN & KAUMWALD
France INÉDIT

Huit romances de l’Estrémadure, entre la Castille médiévale et l’Andalousie orientale, chantées en espagnol et magnifiées par l’ébouriffant duo Kaumvald (Orgue Agnès, Sourdure).

Depuis plusieurs années, Marion Cousin recueille et chante des airs traditionnels de la péninsule ibérique, cherchant parmi les précieux enregistrements des ethno-musicologues, arpentant dans les bibliothèques les rayonnages dédiés au folklore, et collectant elle-même des chansons au cours de ses voyages. Pour donner à entendre ces chansons sur un autre territoire et dans un autre temps, elle choisit de s’accompagner de musiciens presque étrangers à ces folklores, à leurs langues, leurs rythmes et leurs sonorités.
C’est ainsi qu’elle avait proposé le premier volet de cette exploration, consacré aux chants de travail et romances de Minorque et de Majorque, au violoncelliste Gaspar Claus, dans un disque paru en 2016. Deux ans plus tard, elle propose à KAUMWALD de déplier avec elle huit romances d’Estrémadure, région méconnue du sud de l’Espagne, dont les chants comme les terres se situent entre la Castille et ses chansons de geste et de cour médiévale et l’Andalousie et ses mélismes orientaux.

Marion Cousin chant, shruti-box, Ernest Bergez électronique, violon, percussions, Clément Vercelletto électronique, percussions, vents

Photo©DR

En savoir+

VOGUÉ
France CRÉATION

La saxophoniste de Qonicho se jette à l’eau avec son propre équipage pour répondre à l’appel du large : thèmes envolés, groove, énergie free, punk, douceurs, chants de sirènes…

Morgane Carnet: voix, saxophones, Mailys Maronne: voix, claviers, Olivia Scemama: voix, basse électrique, Wally Loume: voix, batterie