CLÉMENT JANINET LA LITANIE DES CIMES
France CRÉATION

Une musique très ouverte, une écriture délicate régulièrement secouée d’énergie free ardente, et de vastes paysages imaginaires.

Ita est. Les prières de La Litanie des cimes sont païennes. Donc paradoxales. Fouillis intime contre clarté commune, vivacité du trait contre délicatesse mélodique, sacré boisé contre contemplation acharnée. Dans une litanie, on trouve autant l’invocation que l’exhortation. Ici, elle s’élève pour s’adresser au climax des arbres, des montagnes et autres monticules de ressources naturelles, mais s’enracine dans une intériorité bouillonnante. La musique du trio peut jouer alors sur ce que le chiffre trois offre comme possibilités de déséquilibres magnifiques. Créé par le violoniste Clément Janinet, en 2019, avec Élodie Pasquier aux clarinettes et Bruno Ducret au violoncelle, La Litanie des cimes impose facilement ses paysages imaginaires, ses appels à l’alarme, ses souffles mêlés. L’improvisation y est libre, pudique sans être recluse, l’harmonie sans cesse rebattue par la répétition des motifs. L’écriture est régulièrement secouée d’une énergie Free ardente. Cette musique très ouverte pourrait sonner comme une bande son d’après la fin du monde, entendue depuis un jardin zen.

Clément Janinet violon, Elodie Pasquier  clarinette, Bruno Ducret violoncelle

Clément Janinet est en résidence à La Dynamo de banlieues Bleues avec le soutien du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis.

Photo©Arnault Laprêt

En savoir +

 

IKUI DOKI invite SOFIA JERNBERG SUZANNE UN JOUR
France, Suède

Fruit de la rencontre entre le trio et la chanteuse, une exploration des liens intimes entre jazz contemporain et musique de la Renaissance (Monteverdi, Cipriano da Rore,
Eustache du Corroy…).

Ce quatuor hors-cadre re-visite des pièces issues du répertoire renaissance, et les
membres écrivent des compositions collectives dévoilant leurs personnalités et
instruments singuliers.
Sofia Jernberg est une chanteuse suédoise qui excelle autant dans l’art de
l’improvisation expérimentale que dans le jazz. Ikui doki est un trio de jazz contemporain explorant des paysages sonores impressionnistes. Les voix saturées, matières sonores, textes et mélodies de Sofia sont autant de nouveaux leviers d’expression qui ont séduit les 3 musiciens d’Ikui Doki. Leur musique souvent décrite comme du « jazz de chambre » propose des paysages sonores

Rafaëlle Rinaudo harpe électrique, Sophie Bernado basson, Hugues Mayot  saxophone ténor, clarinette, Sofia Jernberg voix

Photo©Richard Dellaiera

En savoir +