HIYOMÉKI
France, Japon

Hiyoméki, “la porte de la fontaine” en japonais, autrement dit la source de la vie : la batteuse japonaise et ses complices (vus dans Electric Electric ou La Colonie de Vacances) se muent en sourciers d’énergie vitale.

Une énergie mystique capable de réveiller les morts. C’est cette philosophie qui représente au mieux la musique de ce trio. Trois univers sonores singuliers oscillant entre jazz, rock et pop se confrontent pour créer un espace sonore entre écriture et improvisation. Un jeu de piste musical pour un projet inédit qui promet de se jouer des codes établis.

Samuel Colard piano, Vincent Robert synthé modulaire, Yuko Oshima batterie

En coproduction avec JAZZDOR, avec le soutien de la DRAC Grand-Est, de la Région Grand-Est et de l’Eurométropole de Strasbourg

Photo©DR

Avec le soutien de l’ONDA (Office national de diffusion artistique)

————–

En écoute

FRED FRITH TRIO + Spécial Guest SUSANA SANTOS SILVA CLOSER TO THE GROUND
Royaume-Uni, États-Unis, Portugal INÉDIT

Le légendaire guitariste britannique Fred Frith et son super- trio impro- jazz / avant-rock, invitent la trompettiste portugaise qui figure parmi les meilleures improvisatrices d’aujourd’hui.

“Parlerions-nous de ce disque s’il n’était pas signé Fred Frith ? Serions-nous aussi exigeants s’il était signé d’un autre ? Deuxième enregistrement de ce trio qui trouve son plein épanouissement dans le brûlant de la scène, Closer to the Ground reprend les principes qui ont animé, en 2016, Another Day in Fucking Paradise, déjà chez Intakt. En proposant une musique d’obédience rock, dans son aspect le plus sombre, elle fait le choix, comme son titre l’indique, de ne jamais vraiment décoller et induit, par cette volonté de rester au plus proche du plancher des vaches, deux dimensions aux propriétés contraires.” (par Nicolas Dourlhès // Publié le 3 février 2019 ) 

Fred Frith guitare, basse, voix, Jason Hoopes basse, Jordan Glenn batterie, Susana Santos Silva trompette

Photos: Fred Frith Trio © Heike Liss et Susana Santos Silva © Aloísio Brito

En savoir +

A lire une chronique de Citizen Jazz

—————-

Susana Santos Silva 

De nationalité portugaise, la trompettiste, compositrice et improvisatrice Susana Santos Silva vit actuellement à Stockholm. Considérée dernièrement par la presse internationale comme l’une des voix émergentes les plus convaincantes dans les domaines du jazz contemporain et des musiques improvisées; elle est, selon le magazine Downbeat, “l’une des improvisatrices les plus passionnantes au monde.”

Dotée d’une approche/voix singulière qu’elle doit à un grand éventail d’influences — du classique au jazz, en passant par la musique contemporaine et les textures du sound art  — Susana est une musicienne qui s’intéresse à élargir les frontières de son instrument en explorant de nouveaux modes d’expression à l’intérieur de sa musique, que l’on a décrite comme “surprenante, enivrante, extatique, stoïquement intense, magnifique, irrésistible, envoûtante, novatrice, audacieuse et créative”.
Elle dirige ses propres projets Impermanence et Life and Other Transient Storms, et codirige des duos avec Kaja Draksler et Torbjörn Zetterberg ; elle joue également en trio avec Hampus Lindwall et au sein de Child of Illusion, et en quartet avec Hearth. Instrumentiste très demandée, elle a joué avec Fred Frith, Evan Parker, Joëlle Léandre, Mat Maneri, Craig Taborn, Paul Lovens, Mats Gustafsson et Hamid Drake.

En 2018, la trompettiste publie son premier album solo “All the Rivers” (Clean Feed Records).

————————–

En écoute

Fred Frith Trio – Closer To the Ground – 01 – Bones To Pick With Graveyards

Fred Frith Trio – Closer To the Ground – 02 – Alle planmässigen Ziele werden erreicht