ETHIOPIAN RECORDS WITH AZMARI SYNTHESIS
Éthiopie Création

Ce jeune producteur d’Addis-Abeba, chef de file de l’Ethiopiyawi Electronic, expérimente d’autres pistes en direct avec des azmaris. Une première.

Depuis 2015, sous le nom d’Ethiopian Records, il entremêle somptueusement ses sons électroniques à la bande-son des musiques ancestrales éthiopiennes. Des expérimentations auxquelles il a donné un nom : L’Ethiopiyawi Electronic, où il souhaite être plus en phase avec ce que l’on nomme la tradition, à contre-courant d’une world music trop souvent impérialiste et si peu connectée avec la réalité du terrain. Pour Banlieues Bleues, il passe aux travaux pratiques, et jouera sur scène avec un groupe d’azmaris, ces troubadours qui agitent les nuits d’Addis-Abeba.

ENDEGUENA MULU composition, électroniques, ERMIAS NADEW washint, WONDEMENEH KIFLE masinqo, kirar, BILELEGNE DERESSE kebero

Photo©DR

Terraraw, extrait du dernier EP d’ Ethiopian Records, ‘Ye Feqer Edaye / የፍቅር እዳዬ’  (2018, Arcola/Warp)

uKanDanZ
France, Éthiopie

uKanDanZ a inventé l’Ethio Crunch Music, une friandise explosive qui irradie la tête et un cocktail incendiaire qui met le feu aux corps.

Quand un quartet d’électrons libres, branchés par toutes les expériences, croise la voix surpuissante du chanteur éthiopien Asnaqé Guèbrèyès, cela donne une formation susceptible de partir bien au-delà de l’éthio-jazz. Soit une formule gagnante -renouvelée avec l’arrivée de la rythmique des lyonnais Mazalda- qui associe les accents aigus et rythmes pointus d’Addis-Abeba aux ambiances du post-rock le plus débridé et du jazz-groove le plus déjanté. Free sons et frissons garantis.

ASNAQÉ GUBRÈYÈS voix, LIONEL Martin saxophone ténor, DAMIEN CLUZEL guitares, ADRIEN SPIRLI synthétiseur, YANN LEMEUNIER batterie

Photo©Christophe Charpenez

Le clip de Gesse, réalisation Cyril Meroni, extrait du nouvel album de uKanDanZ Yeketelale (2018, Buda Musique).