Dhafer Youssef Birds Requiem
Tunisie, Norvège, Estonie, Angleterre, Hongrie

Mystique et novateur, le chanteur et oudiste tunisien dans son projet le plus épuré et personnel. Dix ans après le séminal « Digital Prophecy », il retrouve la guitare céleste du Norvégien Eivind Aarset.

Il fait partie de ceux qu’on pourrait appeler les « citoyens du monde ». Issu d’une lignée de muezzins en Tunisie, Dhafer Youssef découvre le jazz à 22 ans alors qu’il s’installe en Autriche. Depuis, le chanteur et joueur de oud s’est toujours rapproché des traditions du monde entier : le Cuba d’Omar Sosa, la Norvège de Bugge Wesseltoft, l’Inde de Jatinder Thakur ou l’Arménie de Tigran Hamasyan. Dans ce « Birds Requiem », on retrouve comme magnifiées toutes les facettes de son ADN : une voix équilibriste et haut perchée, une émotion à fleur de peau, un lyrisme au carrefour de l’Orient et de l’Occident. Jamais la musique de Dhafer Youssef n’avait semblé aussi habitée.

DHAFER YOUSSEF oud, voix, KRISTJAN RANDALU piano, PHIL DONKIN basse, FERENC NEMET batterie, EIVIND AARSET guitare///Photo(c) Shiraz Fradi