WHAHAY TRIBUTE TO AN IMAGINARY FOLK BAND
France, Grande-Bretagne Création

Avec ce trio fusionnel, le bluegrass et les musiques traditionnelles anglo-saxonnes vont se retrouver sens dessus dessous.

Quand « Whahay » annonce qu’il va jouer du Mingus, il joue en réalité ce qu’il veut : les mélodies apparaissent puis reparaissent complètement confuses et chamboulées. Inutile de préciser qu’il en sera de même avec les thèmes celtes ou l’héritage iconoclaste de l’Américain John Fahey et de l’Écossais Bert Jansch. Il faut dire qu’on retrouve dans cette hydre à trois têtes le pilier du free anglais Paul Rogers. Et sa fameuse contrebasse à sept cordes qui peut sonner comme… une viole de gambe !

Coproduction Jazzdor, Freddy Morezon productions et Banlieues Bleues. Avec l’aide de la Spédidam, de la Drac et du CNV.

ROBIN FINCKER saxophone ténor,clarinette, PAUL ROGERS contrebasse 7 cordes,FABIEN DUSCOMBS batterie ///Photo Whahay(c)Gérard Boisnel

OBA LOBA
Portugal, Belgique, Italie Inédit

Faux frères, vrais amis, ces deux Portugais convoquent la scène underground belge pour générer un prodige de folk acide et rêveuse.

Chez eux, il y a du Charlie Haden, du Arve Henriksen, du Robert Wyatt. Car Norberto le guitariste « primitif » et João le batteur ambigu sont habités par la volonté de construire de fausses chansons aux vraies émotions. Mu par l’envie de générer un folklore imaginaire et sans frontières, le binôme portugais a créé son sextette à Bruxelles, ce havre d’avant-garde européen. Une musique palpitante et onirique comme un film de Miguel Gomes.

NORBERTO LOBO guitare acoustique, électrique et basse électrique,LYNN CASSIERS voix, électroniques, GIOVANNI DI DOMENICO fender rhodes, piano, ANANTA ROOSENS violon, trompette, JORDI GROGNARD clarinettes, saxophones, JOÃO LOBO batterie.
///Photo(c)FredNS