ROCÍO MÁRQUEZ EL NIÑO
Espagne

La grande voix du flamenco actuel salue l’illustre Niño de la Marchena, et comme lui, chamboule la tradition, pour mieux l’honorer.

Elle marche dans les pas de Pepe Marchena, El Niño, qui fut salué par le public mais aussi sujet de malentendus auprès des gardiens du temple. »Il avait un style très personnel, très éloigné de l’esthétique qui privilégie l’expression de la douleur, le sens tragique ». A tout juste trente ans, Rocío Márquez a entrepris avec éclat de réinvestir de fond en comble le chant flamenco, y compris en s’associant comme ce soir avec les guitares distordues du rock, à la manière de l’immense Enrique Morente. Regard sombre et voix claire, Rocío Márquez n’en perd pas pour autant son chant et sa musique, le duende, l’esprit du flamenco, l’âme de tout un peuple.

**TARIFS : TP 17 €, TR 13 € [Le tarif réduit (1) s’applique aux jeunes de 6 à 25 ans | Personnes de plus de 60 ans | Chômeurs et bénéficiaires du Rsa | Invalides | Familles nombreuses | Abonnés Festival | Groupes de 10 personnes].

ROCÍO MÁRQUEZ chant, NIÑO DE ELCHE chant, MIGUEL ANGEL CORTÉS guitare flamenca, « LOS MELLIS » ANTONIO MONTES & MANUEL MONTES palmas, chant, RAUL CANTIZANO guitare électrique, ANTONIO MONTIEL batterie
///Photos Rocio(c)Curro Cassillas