TIGANÁ SANTANA TEMPO & MAGMA
Brésil, Cuba, Suède Inédit

Originaire de Bahia la Black, Tigana Santana a trouvé dans ses racines la matière pour inventer une troublante soul-folk brésilienne.

L’Afrique, la terre ancestrale particulièrement vivace dans le cœur et l’âme des Brésiliens du littoral nord-est, est la matrice première de son univers. Tiganá Santana, dont la voix rappelle les âmes spirituelles de la folk, est parti à la recherche de ses origines pour inventer son propre folklore imaginaire. Depuis il compose une musique singulière, à l’image de sa guitare, une cinq cordes accordée à sa main. Douce et entêtante, faite de presque plein et de quasi silence, sur le fil mélodique, un rien oblique. Comme son chant, créole et polyglotte, étrangement spirituel, terriblement soul.

TIGANÁ SANTANA guitare, voix, ANDREAS UNGE contrebasse, INOR SOTOLONGO percussions
//Photo T.Santana(c)Jose De Holanda

CHUCHO VALDÉS TRIBUTE TO IRAKERE
Cuba Inédit

Quarante ans après, le pianiste propose une relecture du répertoire de la formation phare du jazz afro-cubain qu’il fonda en 1973.

« Irakere », la jungle en yoruba. Elle trône en couverture d’un album totémique du groupe du même nom, un grand format signé Wilfredo Lam, le peintre dont les visions surréalistes ne sont pas sans évoquer le regard porté sur le jazz par le pianiste Chucho Valdés. « Irakere » est entré au panthéon des musiques cubaines en proposant une formule syncrétique : le jazz s’inspire des cultes magiques, le bon vieux swing se conjugue avec la clave si typique, le piano en appelle aux esprits des Orishas… Après la redécouverte des partitions originales, « Chucho » a choisi de les confier à une nouvelle génération de musiciens, ses Afro-Cuban Messengers, qui n’étaient pas nés quand Irakere gravait sur Areito ses sommets historiques.

CHUCHO VALDÉS piano, arrangements, direction, RAFAEL ÁGUILA saxophone alto, ARIEL BRINGUEZ saxophone ténor, MANUEL MACHADO trompette, REINALDO MELIÁN trompette, CARLOS SARDUY trompette, GASTÓN JOYA contrebasse, Chœurs, DREISER DURRUTHY BOMBALÉ batás,voix lead, YAROLDY ABREU ROBLES percussions,Chœurs, RODNEY BARRETO batterie, Chœurs. /// Photos Chucho Valdés(c)Francis Vernhet