VINCENT COURTOIS LES DÉMONS DE TOSCA - CHAPITRE #3 : LABORATOIRE
France, Suisse Inédit

Le violoncelliste poursuit une oeuvre originale en investissant le livret de Puccini et le thème des démons depuis deux ans.

Vincent Courtois a le chic pour se tenir loin des contraintes de formats pré-calibrés, au plus près des nouvelles formes. C’est encore de cela dont il s’agit pour sa résidence multiforme et évolutive en Seine-Saint-Denis, où il interroge la notion de démon dans l’invention artistique, en dialoguant au long cours avec musiciens et divers publics tout au long du processus. Dernière étape-laboratoire ce soir, avec une paire d’électrons libres tout à fait raccord avec ses intentions, avant restitution finale collective en mai à La Dynamo.

Vincent Courtois est en résidence à La Dynamo de Banlieues Bleues avec le soutien du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis.

VINCENT COURTOIS violoncelle, DANIEL ERDMANN saxophone ténor, JULIAN SARTORIUS batterie /// Photo © Tina Merandon

NOËL AKCHOTÉ KCS PROJECT
France, États-Unis, Belgique, Pays-Bas Création

Clin d’oeil aux Kansas City Sessions de Lester Young, ce nouveau all-star du guitariste français promet un bon shoot de swing libéré et de standards dissipés.

Les projets de Noël Akchoté résonnent tous comme d’ardentes lettres d’amour à la guitare électrique. Son nouveau projet KCS n’échappe pas à la règle. Autour de sa nouvelle alter ego – sa consoeur new-yorkaise Mary Halvorson – il a réuni trois bâtisseurs de ponts entre tradition et modernité : l’immense batteur hollandais Han Bennink, l’intense clarinettiste belge Joachim Badenhorst et l’inventif contrebassiste américain Brad Jones. De Sidney Bechet à « La Vie en Rose « , ils réveilleront foule de mélodies éternelles.

JOACHIM BADENHORST clarinette, saxophone ténor, MARY HALVORSON guitare électrique, NOËL AKCHOTÉ guitare électrique, direction musicale, BRAD JONES contrebasse, HAN BENNINK batterie /// Photo © Nikola Cindric