METTE RASMUSSEN QUINTET
Danemark, Suède, Grande-Bretagne Inédit

Héritière d’Albert Ayler comme du punk, cette jeune saxophoniste danoise est la nouvelle sensation de la scène free européenne.

Un saxophone tout seul face à deux contrebasses (Torbjörn Zetterberg et Brandon Lopez) plus deux batteries (Paul Lytton et Raymond Strid), même Coltrane n’avait pas osé. C’est pourtant le défi que se lance l’intrépide Mette Rasmussen … Véritable volcan d’énergie, la jeune altiste installée en Norvège a sculpté ses lignes de saxophone à l’écoute d’Albert Ayler, Ornette Coleman, Tim Berne ou Anthony Braxton, influences majeures auxquelles il faut ajouter un fort penchant pour l’esprit punk. Aujourd’hui elle aimante les laborantins de l’impro, de Mats Gustafsson à Craig Taborn. Sons rocailleux, contrastes décapants, envolées enflammées : sa palette et son énergie forcent l’admiration.

METTE RASMUSSEN saxophone, BRANDON LOPEZ contrebasse, TORBJÖRN ZETTERBERG contrebasse, RAYMOND STRID batterie, PAUL LYTTON batterie /// Photos © Svhidelbeck et Peter Gannushkin