TOUMANI & SIDIKI DIABATÉ
Mali

Si Toumani Diabaté incarne la kora aux yeux du monde entier, c’est aussi une affaire de famille. Pour preuve, ce duo qui réunit le maestro à son fils aîné.

À en croire la généalogie familiale, cela fait plus de 70 générations que les Diabaté jouent de la kora, l’instrument emblème des griots. Une transmission de la tradition, que Toumani a reçue de son père et perpétue avec son fils Sidiki, par ailleurs rappeur à succès au pays. Entre eux, cela sonne comme une évidence. Comme par télépathie, ils parviennent à féconder l’imaginaire mandingue, sans jamais sombrer dans une version passéiste.  » Bien entendu, je suis un artiste de hip-hop, mais j’ai le plus profond amour et respect pour mes racines en tant que joueur de kora. J’ai la chance de pouvoir apprendre auprès de mon père, qui n’est pas n’importe qui : c’est mon idole ! ». Un passage de flambeau pour que l’histoire se perpétue, toujours pareille, jamais identique.

En raison d’un problème de santé rencontré par Sidiki Diabaté, Toumani et Sidiki Diabaté se voient malheureusement contraints d’annuler leur concert dans le cadre du 34ème festival Banlieues Bleues, prévu à la Salle Jacques Brel de Gonesse le mardi 21 mars 2017. Les personnes titulaires d’un billet pour cette soirée sont invitées à contacter leur revendeur billetterie afin de procéder à un échange ou un remboursement… -Pour les achats sur le site de Banlieues Bleues: 01 49 22 10 10.

TOUMANI DIABATÉ kora, SIDIKI DIABATÉ kora /// Photos © Youri Lenquette