ALSARAH AND THE NUBATONES
Soudan, États-unis

Née au Soudan, cette chanteuse-compositrice-ethnomusicologue de Brooklyn règne sur la rétro-pop d’Afrique de l’Est.

Quand à 4 ans, on promeut en chansons le vote à Karthoum aux côtés de ses parents, difficile de ne pas devenir une artiste engagée. Trente ans et deux albums plus tard, Alsarah la hipster new-yorkaise n’a pas oublié son enfance : imprégnée de chants traditionnels nubiens comme de groove afro-américain, sa musique voyageuse reste hantée par la question des migrants. Épaulée par les choeurs de sa soeur, un oud, une basse ou des percussions, sa voix brille par son intensité contagieuse et remet sur le devant de la scène la richesse de la musique afro-arabe soudanaise, trop longtemps restée dans l’obscurité en occident malgré le statut du Soudan, plus grand pays d’Afrique.

ALSARAH voix, écriture, arrangements, RAMI EL AASSER voix, percussions, BRANDON TERZIC oud, MAWUENA KODJOVI basse, trompette, NAHID voix, percussions /// Photos © Carlos Ramirez