REJOICE : TONY ALLEN celebrates Hugh Masekela
NIGÉRIA, AFRIQUE DU SUD, ROYAUME UNI INÉDIT

À l’occasion de la sortie de Rejoice, un album qui réunit ces deux icônes, le batteur nigérian est à la baguette pour rendre hommage au Sud-Africain.

Entre l’auteur de Soweto Blues, pionnier de l’afro-jazz et symbole de la lutte anti-apartheid, et le maître batteur de l’afro-beat, cela sonne comme une évidence : le souffle mélodique de l’un et le groove surpuissant de l’autre auront inspiré bien des générations. C’est cet esprit panafricain qui habite l’enregistrement qui célèbre une fraternité de plus de quarante ans,et qui sera aussi présent sur scène, malgré la mort d’Hugh Masekela en janvier 2019, avec un groupe de premier ordre autour de Tony Allen.
____

Tony Allen batterie, Steve Williamson saxophone ténor, Claude Deppa trompette, voix, Phil Dawson guitare, Mutale Chashi basse, contrebasse,
Fixi claviers

Photo Tony Allen ©DR

GYEDU-BLAY AMBOLLEY & HIS SEKONDI BAND
Ghana

Depuis 2018 l’autoproclamé James Brown du Ghana enchaîne concerts show bouillants et rééditions épatantes.

En France, il fut longtemps un secret dont seuls les amateurs connaissaient
la valeur de la formule, un highlife pimenté de tous les ingrédients afro-américains. Grâce aux rééditions de disques longtemps intouchables, mais aussi à ses nouveaux albums, dont le formidable 11th Street, Sekondi
(l’adresse où il est né), celui que l’on surnomme Ambo au Ghana, où il est
vénéré, démontre avec classe – touches latines, swing évident, cuivres
élégants, guitares perlées – qu’il n’a rien perdu de sa vitale capacité à faire
danser la piste noire.
____

Gyedu-Blay Ambolley: voix et saxophone, Fru Assah Atanga: saxophone alto, Isaac Kwaku Ansong: trompette, Dominic Quarchie: guitare, Isaac Krobreni Karikari: claviers, Charles Oduro Donkor: basse, Justice Nii Adjiri  Williams: congas, percussions, Peter Mensah Kadesh: batterie 

Photo Gyedu Blay Ambolley ©Clarence Aryee