André Ceccarelli Le coq et la pendule - hommage à Claude Nougaro
France

Qui d’autre qu’André Ceccarelli pouvait rendre grâce au swing des mots et des notes du poète toulousain ? Le plus célèbre des batteurs hexagonaux dans un hommage enchanteur et voluptueux.

Avec son titre de fable de la Fontaine, le nouveau projet d’André Ceccarelli n’est pas un hommage comme les autres à Claude Nougaro. Essentiellement instrumentale, cette célébration de l’oeuvre du « petit taureau » rend hommage au swing naturel de ses compositions. Et pour cause, le batteur a accompagné des années durant le père de Nougayork, en tournée comme sur disque, de « Récréation » (1974) jusqu’à l’ultime « La Note Bleue ». Tantôt en trio avec les gracieux Pierre-Alain Goulach et Diego Imbert, tantôt en quartette avec l’un des meilleurs vocalistes contemporains, David Linx, Le Coq et la Pendule est une re-création enthousiasmante par delà le jazz et le java.

Pierre-Alain Goualch piano, Diego Imbert contrebasse, André Ceccarelli batterie. Invité : David Linx chant