Ballaké Sissoko, Vincent Segal Chamber Music
Mali, France

Entre leurs vénérables instruments, le violoncelle et la kora, un quatre-mains magique, où l’improvisation féconde la tradition –classique ou africaine- et élargit nos horizons.

C’est en 2006 que le Malien Ballaké Sissoko a croisé la musique de Vincent Ségal. L’émérite joueur de kora tombe sous le charme de l’éclectique violoncelliste. Quant au Français, il est séduit par la classe naturelle du natif de Bamako, un musicien qui connaît sur le bout de ses longs doigts tout le répertoire mandingue. Dès lors, ils vont conjuguer leurs talents en prenant le temps de bâtir un répertoire autour de leurs deux instruments. Sous le ton de la confidence, entre leurs cordes anciennes, ils ont fini par tisser des liens inouïs et des traits d’union insoupçonnés entre deux continents musicaux.

Ballaké Sissoko kora, Vincent Segal violoncelle

Sandra Nkaké PENDA LE SENS DU SON
France, Brésil Création

Un spectacle hybride et organique sous forme d’hymne à la voix, créé par la chanteuse la plus douée et charismatique de la néo-soul hexagonale.

« Rien ne sert de courir, il faut partir à point » : Sandra Nkaké a fait de ce précepte de fabuliste un principe musical. Après avoir longuement fait ses gammes aux côtés de Julien Lourau, Jî Mob ou Nouvelle Vague, la demoiselle a sorti l’an dernier un premier album où elle prône une autre devise empruntée à Hitchcock : »C’est le mélange qui fait le plaisir ». Aussi « Mansaadi » est-il une belle alliance de soul, jazz, folk, hip-hop et bien plus encore. Voix polymorphe et charismatique révélation 2009, Sandra Nkaké remet son titre en jeu sur scène avec ce nouveau projet audacieux et ésotérique placé sous le signe du chiffre 5, autour des répertoires de Jeanne Lee, Yma Sumac et Tom Waits’

Sandra Nkake voix, machines, Jérôme Drû flûtes, choeurs, Mata Gabin slam, poésie, choeurs, Marcelo Pretto chant, body percussions, guitare, Jean Phi Dary claviers////Avec les choristes du collège
Louise Michel de Clichy-sous-
Bois.
Ateliers dirigés par Sandra Nkaké et Jérôme Drû en collaboration avec Ségolène
Tellier (professeur de musique) et Yssa Coulibaly (instituteur spécialisé).