Démereau, Fernandez, Merville Ode à Gato Barbieri.
Création

Du coup, on fait le dos rond, on tend les oreilles et on pointe le museau Gato Barbieri. Plus qu’un nom, un son, un symbole. Le jazz libre, le dernier tango à Paris, le jazz transversal des années 60 et 70 El Pampero, c’était « la voix rauque de l’Amérique latine en colère », selon le saxophoniste Marc Demereau. Aux côtés du souffleur toulousain, deux autres artificiers du jazz : le pianiste Agusti Fernandez et le batteur François Merville. Ce trio souffle avec douceur, avec violence, avec joie aussi sur les braises incandescentes d’une oeuvre qui a marqué l’histoire du jazz, histoire de faire renaître le phénix, et résonner son chant d’un nouvel écho.

Marc Démereau saxophones, Agusti Fernandez piano, François Merville batterie

Archie Shepp quintet featuring Denis Colin
France, Etats-Unis Inédit

« Je suis toujours frappé par l’écoute attentive de l’auditoire dans des manifestations innovatrices comme Banlieues Bleues. » déclarait Archie Shepp dans L’Humanité. Après le succès de son concert l’an dernier avec l’as du hip-hop Napoleon Maddox, le saxophoniste phare de la Great Black Music, musicien engagé, compagnon de jeu de John Coltrane, Don Cherry ou Cecil Taylor, instrumentiste capable de la rage la plus profonde comme du lyrisme le plus émouvant, fait l’honneur au festival de sa présence pour la seconde année consécutive. Avec son quartette fétiche, il invite un flamboyant clarinettiste basse, lui aussi follement épris des grandes musiques noires sous toutes leurs formes.

Archie Shepp saxophone, Denis Colin clarinette,Tom Mc Clung piano, Wayne Dockery basse,Steve Mc Craven batterie