Miguel Poveda
Espagne

¡ Flamenco !
Avec sang neuf, voix magique et charisme dévastateur, le Catalan s’annonce comme le nouveau maître du « Cante Jondo », car ses concerts emportent tout sur leur passage.

Sa voix poignante, limpide et intense, habitait le dernier film de Pedro Almodovar, Etreintes Brisées, sur les notes d’A Ciegas, le classique de la Copla chantant les amours impossibles. Ce timbre souple et limpide, cette capacité innée à transmettre une émotion pure et dépouillée de tout pathos, cet art de la nuance, appartiennent à Miguel Poveda, la nouvelle voix virtuose du flamenco. Respecté par tous depuis sa victoire à l’un des concours de chant flamenco les plus prestigieux d’Espagne (il avait alors 20 ans), le Catalan, âgé aujourd’ui de 36 ans, s’impose comme le plus talentueux des ambassadeurs de la nouvelle génération des chanteurs flamencos.

Miguel Poveda voix, Jesus Guerrero guitare, Carlos Grilo et Luis Pena clapping, Israel Mera cajòn, Francisco Hidalgo danse

Enrique Morente
Espagne

¡ Flamenco !
Peu de chanteurs connaissent aussi bien que lui le flamenco. Et personne n’a repoussé les limites du genre autant que lui. La plus grande voix de cette bouleversante tradition millénaire espagnole pour une clôture qui pourrait être légendaire.

Peu de figures du flamenco n’ont attisé autant d’doration et parfois de haine chez les afficionados que le natif de Grenade, Enrique Morente. Tour à tour loué pour son exceptionnel et rare savoir de la tradition et critiqué pour ses aventures passionnantes du côté de la poésie de Lorca et de Leonard Cohen, du rock de Sonic Youth ou du raï de Khaled, le chanteur à la voix clair-obscur est la référence absolue du renouveau du flamenco. Délicieux mélange entre tradition et expérimentation, ses concerts sont d’intenses messes païennes. Quand on a entendu du Morente, le silence qui suit est encore du Morente !

José Ruiz Motos « Bandoleros, Angel Gabarre, Jose Enrique Morente et Antonio Carbonell chant et palmas, Daniel Cerreduela guitare, Pedro Gabarre, Isaac de los Reyes et Nino de los Reyes danseurs.