Christian Laviso Trio
France

Depuis plus de trente ans, ce guitariste hors norme laboure les profonds sillons du ka pour fertiliser un jazz 100 % original. A la clef un subtil mélange de fureur rythmique et de douceur mélodique.

« C’est dans le ka que se niche l’originalité de notre île ! »
Depuis peu, cette bande-son guadeloupéenne née des entrailles de l’Atlantique noir se rappelle à notre mémoire collective. Du coup, l’heure a enfin sonné pour Christian Laviso, guitariste fasciné depuis l’enfance par les chants de labeurs qu’il entendait chez sa grand-mère, à Marie-Galante, fan à l’adolescence de Weather Report et George Benson, avant de découvrir Gérard Lockel, le tutélaire guitariste qui adapta le free jazz au gwo ka. C’est ainsi qu’il a élaboré son propre style, fignolant ses drôles de métriques et son picking aux accents rageurs. Avec ce trio, son groupe fétiche, on pense à George Benson, au Prime Time d’Ornette Coleman, au blues de James Blood Ulmer, et très vite on se rend compte que Christian Laviso est le guitariste le plus original de la scène française.

Disque : « Timoun A Lafrik » (autoproduction)

Christian Laviso guitareka, Aldo Middleton percussions, Sonny Troupe batterie //// Photos©DR

Dédé Saint-Prix Avan Van
France

La renaissance d’un groupe culte porté par un pétulant chanteur, flûtiste et percussionniste : une légende vivante de la musique antillaise doublé d’un incontournable maître de cérémonies débridées.

Musique des manèges traditionnels martiniquais à une époque où les chevaux de bois étaient poussés par des bras humains, le « Chouval-Bwa » a bercé toute la jeunesse de Dédé Saint-Prix. Depuis le Martiniquais n’a cessé de défendre, rénover et exporter dans le monde entier ces rythmes irrésistibles. Au sein de Malavoi ou de Pakatak, en solo ou avec son groupe phare Avan-Van, le charismatique multi-instrumentiste panache depuis près de 40 ans les rythmes et mélodies des Caraïbes avec un enthousiasme décapant. Après une longue hibernation, cet exceptionnel retour sur les planches d’Avan-Van s’annonce comme une inépuisable et affriolante célébration du patrimoine martiniquais.

Disque: Dédé Saint-Prix « Mélange » Buda Musique

Dédé Saint Prix voix,flûte, percussions, Jerry Spartacus, Joby léger & Max Duclos tibwas, Louis-Victor Germany chacha, Philippe Burdy & Max Belloni basse, tambour, Edgard Lareney, Michael Angelo Téléph tambour, choeur, Pierre Michel Sainte -Rose accordéon, chacha, choeur, Patrick Gaumont tambour, Sonia Marc danse //Avec les élèves des collèges Jean Jaurès de Villepinte, Lavoisier de Pantin, Louise Michel et Robert Doisneau de Clichy-sous-Bois, République et Pierre Sémard ainsi que les percussionnistes du Canal 93 de Bobigny

Ateliers dirigés par Dédé Saint-Prix, Marlène Maryse Myrtil (danse) et Vincent Lassalle (percussions)
//// Photos©DR