Négoce & Signature
France

Un p’tit bal créole ? Grandi dans la tradition du quadrille, héritage peu connu des créolisations musicales de la Guadeloupe, le prodigieux accordéoniste Négoce est la personnalité du genre.

« Je suis né là-dedans. Dans la famille, on est tous musiciens. J’écoute et je pige très vite. Je m’en arrange. »C’est ainsi que Reynoir Casimir a négocié ses premiers accords avant même que son père ne lui confie son diatonique. A la mort de ce dernier, il a repris son surnom, Négoce, et décidé de revitaliser cette tradition alors confinée dans les campagnes. Le véloce accordéoniste s’est imposé comme la référence du Bal à Quadrille. « Aujourd’hui, tout le monde vient, les dames avec des robes à volant, mais aussi les jeunes ». Et son groupe Signature n’a rien à envier à la plupart des orchestres tradi-modernes d’Afrique ou de Cuba. Entrez dans la danse !

Disque: « La tradition du Quadrille » (Ocora/Radio France)

Reynoir Iréné Casimir accordéon, Stéphane Coquillas commandeur, Gustave Kancel tambou di bass, Célestin Douteau siyak, Alain Casimir chacha, Elisabeth Lapuly triangle, Pierre Bianay guitare /// Photos©Laurent Debompuis

Ti-Coca & Wanga-Nègès
Haïti

Les plus flamboyants ambassadeurs de la musique troubadour d’Haïti, emmenés par un envoûtant sorcier du chant.

Héritiers de la tradition troubadour, les Wanga-Nègès délivrent sur des mélodies et des rythmes historiques de leur île (merengue, konpa, chants vodous…) des textes tour à tour drôles et émouvants, grivois et poétiques. Depuis ses débuts, il y a quarante ans dans les restaurants de campagne autour de Port-au-Prince, David Mettelus (alias Ti Coca à l’image de la célèbre boisson pétillante) s’est imposé comme l’un des plus flamboyants ambassadeurs de la musique haïtienne dans le monde entier. Armé de sa voix éraflée et de son charisme ravageur, ses concerts, entre messes voudous, fables sociales et fêtes croustillantes, offrent d’inoubliables moments de communion et de belle humeur.

Disque:Ti-Coca & Wanga-Nègès Haïti Colibri (Accords Croisés)

David Mettelus voix, Richard Hector banjo, Allen Juste accordéon, Wilfrid Bolane contrebasse, Mathieu Chertoute percussions///
En lever de rideau, Dédé Saint-Prix présente le projet Perkalibi avec les élèves de l’école élémentaire Joséphine Baker et du collège Lavoisier de Pantin ainsi que les percussionnistes du Canal 93 de Bobigny

Ateliers dirigés de janvier au mars par Dédé Saint-Prix, Marlène Maryse Myrtil (danse) et Vincent Lassalle (percussions) en collaboration avec Florence Madouri professeur de musique //// Photos©Michael Stewart & ©Pascale Jaunay