CAROLINE + GUILLAUME ORTI
France Création

Rencontre au sommet : le quartette de jazz mutant – et terriblement excitant – fondé par la contrebassiste Sarah Murcia invite le saxophoniste à la pointe

Caroline, c’est un quartette qui pratique depuis 2001 le tout-terrain : le guitariste Gilles Coronado, le batteur Franck Vaillant et le saxophoniste Olivier Py carburent aux énergies de la musique improvisée, entre post-rock et avant-jazz, sans interdit mais avec ce qu’il faut d’humour entre les lignes. Aux commandes de ces explorations transversales, Sarah Murcia, formidable contrebassiste adepte de la ligne claire et ouverte à toutes les expériences -d’Higelin aux Elysian Fields, en passant par Magic Malik ou Beau Catcheur (voir concert du 10 avril)- donne le tempo, la direction, incline aux déviations… Pour ce concert, les voilà qui embarquent un passager exceptionnel : le saxophoniste Guillaume Orti, dont l’exigeante musicalité n’a d’égale que son intrigante sonorité, autour d’un répertoire tout spécialement composé par la contrebassiste.

Sarah Murcia est en résidence à La Dynamo de Banlieues Bleues avec le soutien du Département de la Seine-Saint-Denis

Sarah Murcia contrebasse, voix, Olivier Py saxophones,Guillaume Orti saxophone alto Gilles Coronado guitare, Franck Vaillant batterie

………

BANLIEUES BLEUES 2012. CAROLINE INVITE GUILLAUME ORTI. VU PAR STÉPHANE SINDE

Caroline, c’est le nom de la chanson mais aussi du quartette formé par la contrebassiste Sarah Murcia, résidente à La Dynamo, ici avec un invité spécial, le saxophoniste Guillaume Orti. “Caroline est un nom”, S. Sinde, 51′, 2012, La Huit (extrait)

ANDY SHEPPARD, MICHEL BENITA, SEBASTIAN ROCHFORD TRIO LIBERO
France, Royaume-Uni Inédit

Le nouveau trio aérien du saxophoniste préféré de Carla Bley. Une ode cristalline aux grands espaces pour une musique qui semble défier les lois de la gravité.

Dans le football, le libero est ce défenseur polyvalent, dernier rempart et potentiel attaquant. L’expression va comme un gant de velours au nouveau trio flottant et volant formé par le saxophoniste britannique Andy Sheppard. Complice de prédilection de Carla Bley depuis plus de vingt ans, cet aficionado de Coltrane a réuni autour de lui deux éléments aussi opposés que complémentaires : le contrebassiste-roc Michel Benita, comparse d’Aldo Romano et d’Erik Truffaz et le batteur Sebastian Rochford, fondateur de Polar Bear et partenaire de Bojan Z comme de Pete Doherty ou Patti Smith. Trois personnalités bien tranchées qui ne se donnent qu’un maître-mot : la liberté.

Andy Sheppard saxophone,Michel Benita contrebasse, Sebastian Rochford batterie