DANIEL HUMAIR QUARTET SWEET AND SOUR
France

Grand chef étoilé du drumming et de l’invention percussive, l’immense batteur se remet en jeu avec de jeunes agitateurs surdoués. Une musique hors format à l’image d’un artiste pour qui la liberté, loin d’être une posture, s’impose comme un mode de vie.

La nostalgie ne fait décidément pas partie du vocabulaire de Daniel Humair. Depuis plus d’un demi-siècle le batteur a crapahuté avec le gratin doré de l’histoire du jazz, de Martial Solal à Eric Dolphy en passant par Chet Baker, Jim Hall ou Lee Konitz. Pourtant, jamais, ô grand jamais, le Suisse n’a jeté d’½illades dans son passé plus-que-parfait. Au contraire, il n’a de cesse de se projeter dans le futur et de se régénérer au contact de la nouvelle scène la plus vive et vivifiante. La preuve encore avec ce quartette polisson où il convie deux jeunes éléments tonitruants de l’improvisation débridée : le saxophoniste Emile Parisien et l’accordéoniste Vincent Peirani (voir concert du 11 avril).

FRANCE MUSIQUE
Concert enregistré pour l’émission Le Bleu, La nuit….

DANIEL HUMAIR batterie, EMILE PARISIEN saxophone, VINCENT PEIRANI accordéon, IVAN GÉLUGNE contrebasse/// Photos © Olivier Degen / Ducasse