LIMOUSINE SIAM ROADS
France, Thaïlande Création

Experts en trips oniriques, le quatuor français se devait d’embarquer dans un vrai voyage : direction la Thaïlande et sa transe pour une poignante balade sauvage.

Après deux albums hantés par David Lynch, Wim Wenders ou Jim Jarmusch, Limousine a décidé il y a deux ans de partir en Thaïlande où ils sont tombés raides dingues du mor lam, un blues asiatique renversant, entre transe et malice. Fruit de ce séjour musicalo-initiatique, « Siam Roads » se conçoit comme une appropriation intime, sensible et minimaliste des mélodies et rythmes traditionnels de l’Isaan, province du Nord-Est du pays. Pour l’occasion, le quatuor accueille deux virtuoses rencontrés lors de cette virée nourrissante : la chanteuse Rasmee Wayrana et l’étonnant Yodh Warong, un cultivateur d’orchidées virtuose du pin et du ponglang (guitare et xylophone thaïlandais).

CONCERT DEBOUT/
COPRODUCTIONS EUROPA JAZZ – BANLIEUES BLEUES – AUX HEURES D’ÉTÉ.

LAURENT BARDAINNE SAXOPHONE TÉNOR, CLAVIERS, MAXIME DELPIERRE guitare, FRÉDÉRIC SOULARD claviers, électroniques, DAVID AKNIN batterie, percussions, YODH WARONG ponlang, pin, khaen, RASMEE WAYRANA voix, pang// Photo Limousine©Dherbeys.

KOUYATÉ - NEERMAN
France, Mali

Entre le balafoniste et le vibraphoniste, c’est l’histoire d’un alliage tellurique entre bois et métal, et de deux larrons qui s’y entendent pour délirer.

Des gratte-ciels et des déités. Le titre de leur second disque résume la l’alchimique connexion entre le « Richter du balafon », selon le bon mot de Neerman, et le vibraphoniste facile 10 sur l’échelle de Richter, d’après des calculs pour le moins improbables. « La modernité et l’ancestralité, cette dualité résume bien notre proposition musicale. » Du point de vue panoramique, de l’état d’esprit mystique. En somme, un groupe qui plane haut, une affaire de sons une histoire de sens, sans interdit, où les références total mandingues sont traversées d’autres influences : gamme hongroise, rythmique éthiopique, arrangements arabisants, rock décomplexé et groove détuné… Une musique du monde d’aujourd’hui, urbaine, racée et communicative.

CONCERT DEBOUT

LANSINÉ KOUYATÉ balafons, DAVID NEERMAN vibraphone, ANTOINE SIMONI contrebasse, GUILLAUME DOMMARTIN batterie// Photos Kouyaté-Neerman©Denis Rouvre.