CLEMENT JANINET

Saison 2019/2020
Avec le soutien du Conseil départemental de Seine -Saint-Denis
Clément Janinet s’est déjà produit à La Dynamo comme au festival Banlieues Bleues dans diverses formations, mais jamais les siennes ; en 2019 il a mené avec Ze Jam Afane une action musicale de Banlieues Bleues avec des élèves du Lycée Blanqui de Saint-Ouen, pendant laquelle ont germé plusieurs idées qui se concrétisent en ce projet de résidence à la Dynamo de Banlieues Bleues.

Biographie

Né en 1983 aux Lilas (Seine-Saint-Denis), Clément Janinet est aujourd’hui l’un des jeunes violonistes français qui, bien que le jazz leur colle à la peau, s’en dégagent pour n’en conserver que la liberté de jeu et de style. Après des études au CNR de Châlon-sur-Saône et au Centre des Musiques Didier Lockwood, et un premier prix du département Jazz et Musiques improvisées du CNSMD de Paris en 2007, il a été membre du groupe Radiation 10 et du Grand Ensemble du Coax Collectif, où il a croisé Benjamin Flament avec qui il a enregistré un duo publié en 2015. Depuis 2012, il fait partie de la compagnie « La Vie Brève » de Samuel Hachache et Jeanne Candel ; avec laquelle il a participé à la création du « Crocodile Trompeur/Didon et Enée » (Molière du meilleur spectacle de théâtre musical en 2014) et d’ « Orfeo, je suis mort en arcadie » en 2017.

Passionné par les musiques africaines et sud-américaines, il a multiplié les rencontres et les voyages, et effectue sur son violon un travail autour de ces musiques traditionnelles. Il s’en inspire pour développer ses propres techniques qu’il intègre dans le jazz et les musiques improvisées et qui lui confèrent un son si particulier.
En 2017, il a créé le quartet O.U.R.S composé de Joachim Florent, Hugues Mayot et Emmanuel Scarpa avec qui il a enregistré son premier album en tant que leader, célébré par la critique (ffff télérama, Révélation Jazz Magazine,…) Depuis 2018, il se produit également au sein du trio The Space Galvachers , avec lequel il a réalisé la création « Brazza O Kilomètre » pour le festival Africolor.

Il a joué entre autres aux côtés d’Antoine Hervé, Didier Lockwood, Ricardo del Fra, Sylvain Rifflet, Gilles Coronado, Han Bennink, Magic Malik, Etienne Mbappe pour le jazz et de Mauro Palmas, Richard Bona, Orchestra do Fuba, Adama Drame, Cheik Tidiane Seck, Akale Wube, Charlotte Dipanda, Tony Chasseur, Simon Winse et Sidi Bémol pour les musiques du monde.

En écoute

I – CRÉATION :

CLÉMENT JANINET TRIO La litanie des cimes

Ita est. Les prières de La Litanie des cimes sont païennes. Donc paradoxales. Fouillis intime contre clarté commune, vivacité du trait contre délicatesse mélodique, sacré boisé contre contemplation acharnée. Dans une litanie, on trouve autant l’invocation que l’exhortation. Ici, elle s’élève pour s’adresser au climax des arbres, des montagnes et autres monticules de ressources naturelles, mais s’enracine dans une intériorité bouillonnante. La musique du trio peut jouer alors sur ce que le chiffre trois offre comme possibilités de déséquilibres magnifiques. Créé par le violoniste Clément Janinet, en 2019, avec Élodie Pasquier aux clarinettes et Bruno Ducret au violoncelle, La Litanie des cimes impose facilement ses paysages imaginaires, ses appels à l’alarme, ses souffles mêlés. L’improvisation y est libre, pudique sans être recluse, l’harmonie sans cesse rebattue par la répétition des motifs. L’écriture est régulièrement secouée d’une énergie Free ardente. Cette musique très ouverte pourrait sonner comme une bande son d’après la fin du monde, entendue depuis un jardin zen.

Clément Janinet violon,  Élodie Pasquier clarinettes et Bruno Ducret violoncelle

En savoir + sur La Litanie des cimes

En concert à La Dynamo de Banlieues Bleues lundi 27 avril 20h30 

 

II – DIFFUSIONS :

• ZE JAM AFANE – CLÉMENT JANINET  l’arbre de Sagesse 

“L’arbre de sagesse” ou “la chamade du tambourinaire battant”, conte musical pour un public à partir de 6 ans. Ce sont des chansons d’amour et d’espoir, elles nous racontent les aventures universelles du coeur. Comme on chuchote un secret au creux de l’oreille, la voix du conteur et slameur camerounais André Ze Jam Afane a trouvé dans le violon de Clément Janinet le parfait écrin pour des textes ciselés, à la fois très écrits et librement improvisés. Une première création de ce duo et de ce projet en constante évolution a eu lieu à la Dynamo de Banlieues Bleues le 11 juin 2018.

 Ze Jam Afane  voix, Clément Janinet violons 

Deux diffusions : le 7 septembre à la Dynamo dans le cadre de Jazz à la Villette et le 14 mai à la Petite Halle du Pré-Saint-Gervais.

https://youtu.be/JsGjzK4OAV4

———

• O.U.R.S

O.U.R.S., c’est quoi ? Un quartet de fines lames découpant la scène jazz actuelle en autant de terrains de jeu. O.U.R.S. ? C’est l’acronyme de Ornette Under The Repetitives Skies. Ça convoque des influences made in USA. et serait la jonction idéale, ficelée par Clément Janinet, entre un Free Jazz incandescent et les musiques répétitives popularisées par Steve Reich. Du jazz populaire, donc, et aventureux, combinant l’enthousiasme ébouriffé, l’émotion simple et la plus claire des mélodies. O.U.R.S. puise dans le parcours de ses musiciens : les salves originelles de Radiation 10, les explorations au sein de COAX, les premiers chocs reçus des écarts harmoniques osés par Ornette Coleman, les entêtements micro-cellulaires des minimalistes américains.
En 2018, Le premier album (Gigantonium) voyait la bête poser sa griffe sur une musique aux contrastes tranchés, voyait l’ours accrocher à son pelage les 4f tombés des pages de Télérama. Depuis, l’O.U.R.S. s’est mis en tête de danser. Et il y parvient dans un second album, paru sur le même label. Sur Danse ?, Clément Janinet ajoute un peu plus à l’héritage : spirit coltranien, transe africaine, danses vernaculaires des aïeuls et autres hymnes fraternels renouvelés. Le quartet joue avec ce qui a toujours existé dans le jazz, cette pulsation physique, cette origine épidermique. Danse ?, sous ses allures interrogatives, sait parfaitement ce qu’il veut et poursuit l’explorations de territoires imaginaires. Il remonte, de son plongeon dans le grand bain des musiques traditionnelles et des musiques à danser, une écriture encore plus dense, plus claire encore. Le genre de truc qui rend, très vite, chaque mot inutile face au cœur battant.

Clément Janinet violon, composition, Hugues Mayot saxophone ténor, clarinette basse, Joachim Florent contrebasse, Emmanuel Scarpa batterie

«le french grizzly rugit une deuxième fois. Toujours nourri aux décalages harmoniques pétris d’aventure et à la transe pleine de délicatesse, le fourpack d’O.U.R.S. monte sur la piste de” Danse ?”. Du quadrille, de l’hymne, du vernaculaire. Beau à tomber, parfait pour se relever. »(Chronique de Guillaume Malvoisin)

En concert à La Dynamo jeudi 27 févier 20h30

 

 

III- ACTIONS MUSICALES :

CLEMENT JANINET – ZE JAM AFANE – SPACE GALVACHERS  Babel

Projet participatif

Ateliers textes et musique dirigés par:  Ze Jam Afane et Clément Janinet
Ateliers arts visuels dirigés par:  Clémentine Poquet 
Ateliers de beatbox dirigés par : Antoine Pinchaud
Performance finale accompagnée par les Space Galvachers: Clément Janinet: violon, Clément Petit: violoncelle, Benjamin Flament: percussions,métaux traités

Le projet participatif proposé pour cette résidence départementale par Clément Janinet s’inspire de l’expérience d’ateliers menés en collaboration en 2018/20119 avec le conteur Ze Jam Afane au lycée Blanqui de Saint-Ouen dans le cadre d’une convention régionale d’éducation artistique et culturelle (CREAC).Lors de cette action, Ze Jam Afane guidait les élèves dans l’écriture de textes personnels à partir d’un thème donné. Dans un deuxième temps de l’action, la mise en voix, l’oralité des textes crées par les lycéens ont été travaillés pour être dits et joués par les élèves sur le plateau de La Dynamo de Banlieues Bleues, accompagnés au violon par Clément Janinet lors du concert public « Lycéens@BanlieuesBleues». La qualité du résultat a donné l’idée d’aller plus loin et d’approfondir ce principe.

Le thème initialement choisi pour ce projet participatif est de conduire les participants à travailler sur une fiction futuriste, qui serait la représentation qu’ils se font d’eux-mêmes, de leur entourage ou de leur territoire (à préciser) dans le futur, mais en relation avec leur réalité d’aujourd’hui. Banlieues Bleues a identifié un territoire pour ce projet, la ville de Clichy-sous-Bois, en conjuguant les forces du festival Banlieues Bleues et de ses actions musicales dans cette ville, et en collaborant (en cours) avec Les Ateliers Médicis pour pouvoir donner au projet l’ampleur nécessaire, éventuellement en l’inscrivant à la fois au sein de la la 37ème édition de Banlieues Bleues de la 2ème édition de « l’Eté des Ateliers ».

Afin de développer avec la plus grande diversité d’expression possible ce sujet, des ateliers de musique, d’écriture et de mise en voix, de dessins et de chant auprès d’un très large et grand public seront menés par Clément Janinet, Ze Jam Afane, Clément Petit et Clémentine Poquet.

Public :

Clichy-sous-Bois 

Avec l’Association de Solidarité avec les Travailleurs Immigrés (ASTi), la segpa du collège Louise Michel, le lycée Alfred Nobel, le centre social de l’Orange bleue et l’atelier d’écriture MC2, l’école élémentaire Claude Dilain, et l’atelier beatbox des Ateliers Médicis

En collaboration avec les Ateliers Médicis ( Clichy-Sous-Bois)

En concert dans le cadre du 37 ème Festival Banlieues Bleues (06 mars au 03 avril 2020) aux Ateliers Médicis – Mercredi 25 Mars 19h

Aubervilliers :
Lycée Henri Wallon (CREAC)

Calendrier :

Ateliers de novembre 2019 à mars 2020 conduits par Clément Janinet, Ze Jam Afane, Clément Petit et Clémentine Poquet.

Deux concerts de restitutions seront programmés aux Ateliers Médicis lors de l’édition de Banlieues Bleues à Clichy-sous-Bois en mars ou avril 2020 puis lors du festival “L’Eté des Ateliers” en juin 2020 (dates en cours)

Clément Janinet s’est déjà produit à La Dynamo comme au festival Banlieues Bleues dans diverses formations, mais jamais les siennes ; en 2019 il a mené avec Ze Jam Afane une action musicale de Banlieues Bleues avec des élèves du Lycée Blanqui de Saint-Ouen, pendant laquelle ont germé plusieurs idées qui se concrétisent en ce projet de résidence à la Dynamo de Banlieues Bleues.