LIONEL MARTIN & MARIO STANTCHEV JAZZ BEFORE JAZZ
France

Le duo a gravé (sur Ouch Records) sa version de la musique de Louis-Moreau Gottschalk, né à la Nouvelle-Orléans en 1829, chainon manquant de la préhistoire du jazz.

Cap sur la Nouvelle-Orléans avec le saxophoniste Lionel Martin et le pianiste Mario Stantchev. Le duo revisite l’œuvre du compositeur et pionnier Louis-Moreau Gottschalk, artisan d’une musique aux accents des Caraïbes qui, cinquante ans avant la naissance du jazz, en annonçait les prémices.

Lionel Martin saxophoneMario Stantchev piano

Photo© Nathalie Roudier

 

 

ENDANGERED BLOOD
États-Unis

Quatre membres des plus représentatifs de la scène new-yorkaise, pour un jazz qui brasse large, du post-bop à Duke Ellington, de l’avant-garde aux fanfare New-Orleans…

Le groupe s’est formé il y a maintenant dix ans, à l’occasion d’un concert de soutien à leur ami commun, le saxophoniste Andrew D’Angelo. Ils enregistrent un premier album en 2011, encensé par la critique américaine. La musique de Endangered Blood nourrie du post-bop à Duke Ellington, de l’avant-garde aux fanfares de la Nouvelle‑Orléans voire même au post‑punk ou au métal, réussit un bel équilibre entre l’intelligence cosmopolite de leurs compositions et l’énergie brut de l’improvisation. Leurs engagements et collaborations respectives viennent enrichir leur musique. Le batteur Jim Black est aussi leader de Alas No Axis ; le bassiste Trevor Dunn a notamment collaboré depuis des années avec Mike Patton et John Zorn, Oscar Noriega fait partie du Snakeoil quartet de Tim Berne et Chris Speed accompagne aussi Uri Caine, John Hollenbeck ou Craig Taborn.

Chris Speed saxophone, Oscar Noriega saxophone, clarinette, Trévor Dunn basse, Jim Black batterie

Photo©Valeria Trucchia

FIP – Le dernier album du groupe Endangered Blood sort en vinyle !