Honneur à Ornette !

Le saxophoniste qui a marqué l’histoire du jazz (et celle de Banlieues Bleues)

La musique d’Ornette Coleman (1930-2015) sera le cœur vibrant de la soirée de clôture du 36ème festival Banlieues Bleues à la MC93. Le saxophoniste américain qui a révolutionné le jazz moderne avait lui-même participé à trois éditions de Banlieues Bleues avec son fameux groupe Prime Time, dont la clôture du festival en 1992 dans cette même salle, après un premier concert à Banlieues Bleues en 1987 resté mythique, comme le racontait le producteur Jean Rochard . « A cette époque Ornette était encore sinon marginalisé, au moins l’objet de furieuses polémiques. Ce concert avait lieu dans le Palais des Sports de Saint-Ouen, une sorte d’immense hangar, avec des estrades en bois et le sol en terre battue — un lieu assez antipathique où l’on avait plutôt l’habitude de venir écouter des concerts de Deep Purple. Le son était très fort, à la limite de la saturation… Ornette lui jouait tout le temps, omniprésent au milieu de son Prime Time. . Et devant ce torrent d’énergie, les gens ont littéralement fui… C’était magnifique! C’était des centaines de personnes qui se levaient et sortaient, comme une espèce d’hémorragie… J’en ai une image très précise, très belle… Au deuxième morceau la salle était presque vide, c’était hallucinant. La musique, elle, était splendide. » Les nouvelles générations de musiciens savent ce qu’elles doivent à Ornette, d’où le double plateau spécial du vendredi 19 avril à Bobigny avec Novembre « Ornette/Apparitions » et « Dancing In Your Head(s)», la création inaugurale du nouvel ONJ de Frédéric Maurin, qui nous a sélectionné ces deux vidéos-choc (esthétique) » :

Réservez


Fermer
https://www.banlieuesbleues.org/wp-admin/admin.php?page=theme-general-settings