ANTHONY JOSEPH feat. BROTHER RESISTANCE PEOPLE OF THE SUN
Trinidad & Tobago, Royaume-Uni Création

A la fois dub-poète, rappeur esthète et jazz prophète, l’Anglo-Trinidadien présente en primeur un disque brûlant dédié au carnaval de Port-of-Spain.

Avec son spoken-funk comme dans ses recueils de poèmes, Anthony Joseph a creusé son sillon, éprouvant le monde par la combinaison des mots et notes qui irriguent cette Atlantique Noire qui l’inspire tant. Son tout nouvel album « People of the Sun » met à l’ honneur le carnaval trinidadien et ses ramifications autant musicales que politiques. Son psyché-soul se teinte d’influences kaiso, rapso (le mélange rap-calypso), roots-reggae… Et d’une atmosphère de party révolutionnaire, avec un maître du genre : le légendaire Brother Resistance, précurseur historique du rapso dans les années 80, dont les messages d’espoir et de libération furent jugés suffisamment subversifs par les autorités pour que la police mette le feu à ses studios…

ANTHONY JOSEPH voix, JASON YARDE saxophone, claviers, THIBAUD REMY guitare, ANDREW JOHN basse électrique, RICHARD BAKER percussions, DAVID BITAN batterie. Invité: BROTHER RESISTANCE voix

Photo © Mirabel White

DELGRES
France

La mort plutôt que l’esclavage, tel fut le dernier mot du colonel martiniquais Louis Delgrès, exécuté par les troupes de Bonaparte. Deux siècles plus tard, un power trio s’inspire de son combat pour concocter un blues créolisé.

C’est au chanteur et guitariste Pascal Danaë que l’on doit la création de cette formation qui, avant de signer son premier disque, a beaucoup sillonné les scènes. Aux côtés du Guadeloupéen, le batteur Baptiste Brondy, qui officiait au sein du groupe Rivière Noire, et le joueur de soubassophone Rafgee, un groove trempé dans la Louisiane. Le trio Delgres, dont les racines remontent entre le blues du bayou et les plaintes des marrons ayant fui dans la forêt, et dont le futur s’écrit dans un rock forcément métis, est le dernier né du riche vivier de l’archipel créole.

PASCAL DANAË chant, guitare, RAFGEE soubassophone, BAPTISTE BRONDY batterie

Photo © Remy Solomon