En plein confinement, une superbe carte postale musicale reçue de Brooklyn.

Où l'on reconnaît le saxophoniste Roy Nathanson, fidèle visiteur de Banlieues Bleues.

Quarantine, lockdown (confinement), ces mots résonnent aussi fort en ce moment dans la grande ville de New York qu’en région parisienne. Dans cette petite rue résidentielle d’un quartier populaire de Brooklyn, tous les jours à 5 heures de l’après-midi, le fondateur des Jazz Passengers (et invité préféré du groupe Papanosh en France) s’installe sur le porche de son étage et joue un standard. Ce qui a réveillé l’ardeur musicale de ses voisins, qui se joignent spontanément – et musicalement- à l’affaire tout en respectant scrupuleusement la distanciation nécessaire. Exemple avec ce magnifique Go Down Moses improvisé, poétiquement habité par plusieurs générations et baigné d’un rayon de soleil réconfortant.