“Initiales BB”, semaine 4 (du 3 au 9 juin) “The Last Poets, made in Amerikkka” par Claude Santiago et “Sylvain Rifflet / Jon Irabagon, Rebellion(s)” par Arthur Rifflet

La Huit et Banlieues Bleues vous offrent chaque semaine 2 films-concerts en ligne.

Freedom Now!, c’est le nom de code de la collection d’environ 80 films tournés depuis 2003 à Banlieues Bleues et produits par La Huit pour différentes chaines, comme autant de cartes blanches données aux réalisateurs pour filmer la musique dans un esprit de création et de liberté aussi large que possible. Ces films aux partis-pris originaux permettent souvent d’entendre encore mieux la musique : plus l’œil est ébloui, plus l’oreille frétille ! Et même si rien ne remplacera jamais un vrai concert, ils pourront s’avérer un excellent remède contre le manque qui va nous poursuivre encore de longues semaines… Plutôt donc que de vous morfondre “dans quelque pub anglais du cœur de Londres“, suivez “Initiales BB”, cette sélection spéciale qui proposera chaque mercredi deux films live at BB, exceptionnellement accessibles gratuitement en ligne pendant une semaine, sur le site de… bibi !

Retrouvez en DVD quelques-uns des films musicaux Banlieues Bleues dans la collection « Freedom Now ! » ici

 

The Last Poets, made in Amerikkka
2008, réal. Claude Santiago, prod. La Huit, coprod Trace TV, 3D Family, Banlieues Bleues, filmé à l’Espace Fraternité (Aubervilliers), 52 min.

UMAR BIN HASSAN, ABIODUN OYEWOLE, JALAL MANSUR NURRIDIN, FELIPE LUCIANO, DAHVEED NELSON percussions, BABATUNDE percussions, ROBERT IRVING III claviers, JAMALADEEN TACUMA basse, RONALD SHANNON JACKSON batterie.

Stéphane Jourdain : “Claude Santiago fait partie du tout premier contingent de réalisateurs à travailler pour la collection Freedom Now! Il y réalise de nombreux films, dont LE film sur les derniers poètes, avec la participation de Umar Bin Hassan, Abiodun Oyewole, Jalal Mansur Nurridin, Felipe Luciano, Dahveed Nelson et Babatunde, tous exceptionnellement réunis à Banlieues Bleues pour leurs 40 ans d’existence. Claude parle parfaitement américain et espagnol, il connaît intimement la musique afro-américaine et latine, et les Poets lui accordent tout de suite leur confiance, ce sur quoi personne n’aurait parié. Durant quelques jours, ils s’ouvrent librement, évoquant leurs aventures personnelles et musicales, et le laissent filmer les répétitions. Evidemment, le film résonne particulièrement aujourd’hui avec l’assassinat de George Floyd. Les premiers mots que l’on y entend, tirés d’une archive des Black Panthers, sont : “la révolution va commencer, mort aux flics, l’heure des fusils est arrivée…” Claude est mort en 2012, et Jalal Mansur Nurridin en 2018.”

Sylvain Rifflet / Jon Irabagon : Rebellion(s) 
2019, réal. Arthur Rifflet, prod. La Huit, coprod. TVM Est Parisien, Fotogram, Banlieues Bleues, filmé à La Dynamo (Pantin), 52 min.

SYLVAIN RIFFLET saxophones, composition, JON IRABAGON saxophones, composition, SÉBASTIEN BOISSEAU contrebasse, JIM BLACK batterie

Sylvain Rifflet : “En ces temps troublés, quoi de mieux que de s’appuyer sur celles et ceux qui, par le passé, ont montré la voie vers une plus grande liberté? C’est ce que nous avons tenté de faire avec Jon Irabagon dans ce nouveau volet de notre collaboration, en nous inspirant de grands discours de rebellions, de Paul Robeson à Olympe de Gouges, d’Emma Gonzales à Greta Thunberg.”

Arthur Rifflet : “Les musiciens de jazz ne sont pas des conservateurs, ils ne sont pas des soutiens de la société actuelle » écrivait l’historien anglais Eric J. Hobsbawn. La musique de Sylvain Rifflet et de Jon Irabagon s’affranchit des règles, elle transgresse les normes.” 


A venir : Novembre Ornette Apparitions, Tom Ze, Jerry Gonzales, David Murray Infinity Quartet feat. Saul Williams, Punkt, Ethiopiques, The Ex..