Banlieues Bleues Summer Camp

Quand la musique retrouve son droit de cité : en juillet, concerts à gogo à La Dynamo et au « Banlieues Bleues Summer Camp »



Enfin desserrés de leurs contraintes, les concerts nous font retrouver de vraies sensations, côté public comme sur scène. Et ce mois de juillet s’annonce riche en émotions. À La Dynamo, se succèdent Naïssam Jalal & Rhythms of Resistance le 1erTu Préfères le 2, Expeka Trio (Casey, Célia Wa, Sonny Troupé) le 3, un quartet franco-chicagoan exceptionnel avec Ben Lamar Gay pour The Bridge #2.5 le 6, et le renversant trio Orgue Agnès le 9.


C’est aussi le début du « Banlieues Bleues Summer Camp », qui va faire vibrer la Seine-Saint-Denis (et Paris) jusqu’en septembre avec une trentaine de concerts en plein air et gratuits. Pas un festival, mais un « camp d’été » que Banlieues Bleues plante en collaboration avec une douzaine de villes, et qui présentera une sélection de groupes dans la même ligne artistique que notre habituel festival de printemps.


À découvrir et à savourer en juillet, le rap surréaliste d’Exillians,  le funk cubain de Cimafunk, l’éthio-rock de Kutu, le mix jazz et hip-hop arabe d’Al Akhareen, l’électro- raï de Sofiane Saidi, le jazz-beat-box de Napoleon Maddox, le blues-maloya de Christine Salem, la soul à l’ancienne du Burundais J.P. Bimeni, le Ka-frobeat de Magic Malik, le pur swing de l’Umlaut Big Band, le jazz manouche revu par Théo Ceccaldi Trio, l’électro-sabar de Guiss Guiss Bou Bess, ou encore, pour les petits et les grands, les chantefables d’Odibi


Et le tout, pas loin de chez vous, à Clichy-plage, La Courneuve-plage, sur les berges d’Epinay-sur-Seine, sur les places ou dans les parcs d’Aubervilliers, Stains, Tremblay-en-France, Montreuil, Bobigny, Pierrefitte-sur-Seine, des Champs-Elysées à Paris (Théâtre de la Ville-Espace Cardin), où encore au fil de l’eau, avec les « concerts flottants » le long du Canal de l’Ourcq.


Restons connectés (ça continuera en septembre), et vive l’été !